الرئيسية - أخبار - Cheb Douzi enflamme la scène du festival international d’Ifrane

Cheb Douzi enflamme la scène du festival international d’Ifrane

Le chanteur du Rai, Cheb Abdelhafid Douzi a enflammé , samedi soir, la scène au grand air « Arz Bladi » dans le cadre du 3e Festival International d’Ifrane tenu du 7  au 11 juillet courant sous le thème : « Ifrane, miroir de l’Atlas ».
Devant des milliers de spectateurs venus d’Ifrane, Azrou, El Hajeb, Fès, Meknès et d’autres régions du Maroc , l’artiste Douzi, auteur, compositeur et interprète a enchanté l’audience enthousiaste en entonnant ses principaux titres dont Miryama, Mina, Laki Qalbi, Douni Lebladi, Habib Lgalb , suscitant l’euphorie et l’admiration du public de tous les âges qui a veillé tard pour ne pas rater l’aubaine de vibrer avec la star marocaine du Rai, malgré le haut niveau des décibels.
Auparavant, Cheb Douzi a affirmé, lors d’une conférence de presse, que l’artiste doit assumer sa noble mission de former et d’éduquer le public en lui présentant un produit significatif, instructif et culturel en donnant l’exemple édifiant des pionniers et précurseurs de la chanson arabe charriant des messages pleins de sens et respectueux des traditions et d’une culture tolérante et ouverte sur la modernité et les autres cultures.Les chansons engagées du groupe légendaire de Nass Al Ghiwane, demeurent impérissables, car porteuses de messages lourds de sens et de militantisme a-t-il assuré, invitant les jeunes artistes à prendre soin du tri des mots, des textes du Zajal ou de poèmes qui sont respectueux de la culture et  du patrimoine national tout en étant tolérants et ouverts sur la modernité sans tomber dans l’exagération et sans porter atteinte à la moralité et à la bienséance.
L’artiste chanteur s’introduit dans tous les foyers par le biais des chaînes de télévision ou de radios et doit par conscient être soucieux des sens et significations des mots pour présenter à ses auditeurs et fans un produit sain, véhiculant des messages constructifs, éducatifs et bien sûrs enchanteurs et envoûtants, a-t-il insisté.
Cheb Douzi a regretté la prolifération du phénomène du piratage qui pénalise et lèse lourdement les artistes marocains et dénonce le   non-paiement des droits d’auteur, soulignant que la plupart des chanteurs  ne doivent leur survie qu’en animant des concerts ou en se produisant dans les festivals au Maroc ou à l’étranger.Il a assuré qu’il lui arrive de percevoir ses droits d’auteur des pays étrangers, tel le Canada ou autres, mais très rarement ou pas du tout du Maroc.
Douzi a tenu à exprimer , à cette occasion , ses remerciements aux organisateurs du Festival International d’Ifrane qui se tient sous le haut patronage de SM lez Roi Mohammed VI, assurant que de telles manifestations culturelles et artistiques contribuent à l’animation de la vie socio-économique et touristique des régions et au rayonnement du pays.
Kaddour Fattoumi

عن Azziz_Bakouch

عزيز باكوش 2. مكلف بالإعلام والاتصال بالأكاديمية الجهوية للتربيةوالتكوين بجهة فاس بولمان 3. كاتب مهتم بشؤون الإعلام في مختلف تجلياته 4. مراسل معتمد لجريدة الاتحاد الاشتراكي المغربية 5. مدير موقع فاس اليوم الالكتروني fes-today. com

شاهد أيضاً

الصحفيةوالكاتبة فريديريكا فان انجن في حوار اص لفاس اليوم :

حوار فريديريكا فان انجن لفاس اليوم : الشعوب الاصيلة او المتجذرة قادرة على الهام المجتمعات …